Mes pertes vaginales sont-elles normales ?

12 février 2021

Share
Categories
Woman looking at vaginal discharge

Toutes les femmes ont des pertes vaginales. Ces pertes saines sont non seulement tout à fait normales mais aussi nécessaires. Et si vous vous demandez pourquoi vous avez tant de pertes vaginales, vous serez peut-être surprise d’apprendre que la plupart des femmes produisent quotidiennement près d’une demi-cuillère à café de pertes vaginales.

Des pertes vaginales saines, claires ou blanches, évacuent les bactéries. Elles maintiennent la zone de votre vagin propre, lubrifiée et protégée. Les pertes vaginales peuvent se modifier au cours de la grossesse ou durant votre cycle menstruel. Vos pertes vaginales peuvent, par exemple, avoir une odeur différente juste après vos cycles.

Certaines, comme les pertes vaginales d'aspect jaunâtre, peuvent être le signe d’un dysfonctionnement. Une infection vaginale pourra modifier l'aspect et l'odeur de vos pertes vaginales. Voici, à suivre, un récapitulatif de ce qui est normal, de ce qui ne l'est pas et ce qu'il faut faire si vous êtes inquiète.

Les pertes vaginales blanches ou claires sont-elles normales ?

La couleur des pertes vaginales normales est claire ou blanche. Les pertes saines peuvent sembler épaisses et collantes ou humides et élastiques. Ce qui est considéré comme normal varie d'une personne à l'autre, au fil du temps et selon différentes situations. Vous avez probablement remarqué que vos pertes vaginales varient légèrement en fonction de la période du mois.

Les pertes deviennent plus claires, plus humides et plus élastiques à la période de l'ovulation, généralement quelques semaines avant le début des cycles. Elles peuvent également être différentes si vous êtes enceinte, si vous êtes excitée ou si vous prenez la pilule ou d'autres contraceptifs hormonaux. Vous pouvez aussi produire davantage de pertes à ces moments-là. À l'approche de la ménopause, et si vos taux d'hormone œstrogène baisse, vous constaterez peut-être que vos pertes sont moins importantes. Il se peut aussi que vous produisiez moins de pertes si vous allaitez votre bébé.

Quelle doit être l'odeur de mes pertes vaginales ?

Les pertes saines peuvent avoir une odeur légèrement musquée ou de sueur mais sans être désagréable. L'odeur peut varier légèrement, selon la présence de bonnes bactéries présentes dans votre vagin. On considère que les odeurs saines sont :

  • acidulées ou aigres comme pour les aliments fermentés
  • sucrées
  • cuivrées ou métalliques comme un vieux centime d'euro. Il est fréquent que vos pertes vaginales aient cette odeur pendant les jours qui suivent vos règles.

La pratique d’un exercice physique, ce que vous mangez et ce que vous buvez peuvent influer sur l'odeur de vos pertes. L'odeur sera également différente après une relation sexuelle.

Mes pertes vaginales sont-elles le signe d'une infection ?

Bien que les pertes vaginales saines puissent varier d'un jour à l'autre, si elles ont une odeur, une apparence ou génère une sensation très différente : elles peuvent être le signe d'une infection. Si tel le cas, vous pourriez aussi avoir des démangeaisons, ressentir des points sensibles ou des douleurs, surtout quand vous urinez. Des saignements entre les cycles ou après les rapports sexuels peuvent être un autre signe, vous devrez alors vous faire examiner.

Un écoulement anormal est généralement le résultat d’une infection. Il n'est toutefois pas forcément transmissible sexuellement. La raison la plus fréquente de pertes anormales est le déséquilibre des bactéries saines dans votre vagin. Cela peut se produire pour de nombreuses raisons et peut provoquer dans votre vagin douleurs ou démangeaisons.

Voici ce que vos pertes vaginales pourraient signifier

Que signifie un écoulement vaginal d’aspect grisâtre ?

Si vous observez des pertes fines, d’aspect blanc grisâtre aux effluves de poisson sans ressentir ni démangeaisons, ni douleurs ; vous souffrez peut-être d'une vaginose bactérienne. Il s'agit de l'infection vaginale la plus courante. Ce n'est pas une infection sexuellement transmissible (IST) mais elle peut être provoquée par des rapports sexuels qui modifient l'équilibre des bactéries dans votre vagin. Le même phénomène se produit souvent si vous avez abusé de savons ou autres produits sur la zone de votre vagin. Les spermicides peuvent aussi parfois perturber l'équilibre naturel du vagin.

Que signifient des pertes vaginales épaisses, grumeleuses et blanches ?

Les pertes blanches sans odeur mais à la texture du caillé ou du fromage blanc sont un signe de candidose parfois appelée infection aux levures. Votre vulve ou vos parties génitales peuvent être douloureuses ou vous démanger. C'est un problème qui survient quand l'équilibre naturel de votre vagin est perturbé.

Qu'est-ce que des pertes vaginales d’aspect jaunâtres ?

Des pertes jaunâtres, verdâtres, mousseuses aux effluves de poisson peuvent être le signe d'une trichomonase, qui est une infection sexuellement transmissible (IST). Vous pouvez également ressentir des démangeaisons, des douleurs et des courbatures lorsque vous urinez. Il se peut que vous produisiez plus de pertes vaginales que d'habitude et que votre vagin soit gonflé. La face interne de vos cuisses peut également vous démanger.

Que signifient des pertes vaginales brunâtres ?

Les pertes vaginales brunâtres sont plus susceptibles de se produire au début et à la fin de vos cycles. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, il s'agit simplement d’un écoulement sanguin qui a mis un peu plus de temps à être évacué.

Vous pouvez aussi observer des taches de sang brunes si vous venez de commencer à prendre la pilule ou un autre contraceptif qui affecte vos hormones. Cela ne devrait être que temporaire. Si vous êtes inquiète face à ces taches, consultez un professionnel de santé.

Que signifient les saignements entre les cycles ?

Si vous observez des saignements anormaux (entre la période des règles ou après un rapport sexuel), vous pouvez souffrir d’une cervicite, une inflammation du col de l'utérus. La cervicite peut également rendre le fait d’uriner ou les rapports sexuels douloureux. Des saignements anormaux et des douleurs profondes sur la zone abdominale peuvent être une maladie inflammatoire pelvienne. Ces deux affections peuvent être causées par la chlamydiose ou, parfois, par la gonorrhée.

Quels autres facteurs peuvent provoquer des pertes vaginales malodorantes ?

Les pertes anormales peuvent également être causées par une réaction de votre corps face à un corps étrangé, comme un tampon ou un préservatif oublié. Ce dernier peut également engendrer des pertes vaginales malodorantes en raison des bactéries contenues.

Comment mes pertes vaginales anormales seront-elles traitées ?

Si vous estimez que vos pertes vaginales ont changé pour une raison quelconque, nous pouvons vous aider. Nous ne vous jugerons pas. Tout ce que vous nous communiquerez restera confidentiel. 

Prenez rendez-vous dans l'une de nos cliniques afin que nous puissions faire le point sur vos symptômes. Nous pouvons également procéder à un examen rapide, si nécessaire, afin de nous assurer que vous recevrez le bon traitement.

Nous vous prescrirons le médicament le plus adapté afin que vous puissiez aller mieux. Il s'agit généralement d'une crème ou de quelques comprimés. Vous aurez également accès à notre espace de contact, ce qui vous permettra de savoir à qui vous adresser si vous avez des questions ou d’autres inquiétudes.

Ne pratiquez pas l’automédication à la maison. Cela ne pourrait qu’aggraver vos symptômes.

Si un corps étranger, comme un préservatif, est bloqué et que vous ne parvenez pas le retirer vous-même ; nous pouvons également vous aider. Ne soyez pas gênée, ce phénomène n'est pas rare et notre équipe sait faire les gestes adaptés.

Toutes ces affections sont courantes et peuvent être traitées. Il est important de ne pas les ignorer. Plus tôt vous nous en parlerez, plus il sera facile de vous prendre en charge et vous prendrez la voie de la guérison plus rapidement.

S'il s'avère que vous ayez une infection sexuellement transmissible (IST), vous devrez informer les personnes avec lesquelles vous avez récemment eu des relations sexuelles afin qu'elles puissent, elles aussi, se faire dépister et suivre un traitement adapté.